mardi 16 octobre 2012

Pause


Comme je l'ai dit d'emblée, tout le contenu des livres de mystique n'est pas nécessairement mystique, ni pertinent pour un lecteur laïque du XXIème siècle. Or, Dominique Tronc vient de nous offrir une immense anthologie d'extrait mystiques de textes allant du Moyen-Âge à l'époque contemporaine. Ses choix sont excellents, pour autant que l'étendue de mes lecture me permette d'en juger. Dès lors, à quoi bon poursuivre ce blogue ? Si d'autres souhaitent reprendre la chose, ils sont plus que bienvenus. Pour ma part, je la laisse en l'état.
Bonnes et vivantes lectures !

dimanche 30 septembre 2012

Expériences mystiques en Occident par Dominique Tronc

Voici LE livre pour ceux qui s'intéressent à la mystique occidentale (mais universelle en son fond) : un guide en forme d'anthologie, depuis les origines jusqu'à nos jours, en deux volumes. Son originalité ? Proposer des extraits d'auteurs profonds mais peu connus, des passages choisis avec goût et présentés avec rigueur dans leur contexte. Une délectation !


Sur Amazon


Les Torrents de Madame Guyon

Un chef-d’œuvre de la littérature mystique universelle : Les Torrents de Madame Guyon. Un traité complet de vie intérieure, une description métaphorique mais limpide, toujours d'actualité. Attention toutefois, les éditions accessibles ici sont sans doute assez tardives (1704, 1720 et 1790), elle sont peut-être censurées. Pour une édition fiable - un peu onéreuse mais qui vaut son prix - il faut acheter l'édition de Dominique Tronc.

Édition de 1704 :
Edition de 1720 :
Edition de 1790 :

mardi 28 août 2012

Un rayon de miel de Louis de Blois

Une anthologie réalisée au XIXè, sur un auteur qui a largement contribué à faire connaître la mystique rhénane dans la France du Grand Siècle : Un rayon de miel ou doctrine spirituelle du vénérable Louis de Blois, par le bénédictin  allemand Steyer en 1858. La traduction du latin est de l'abbé Roze (le compositeur ?).

samedi 28 juillet 2012

Le directeur mystique, Jacques Bertot

Quelques lettres du maître de Madame Guyon, rassemblées par cette dernière : Le directeur mystique ou les œuvres spirituelles de Monsieur Bertot, volume IV, 1726, avec des lettres anonymes et de Maur de l'Enfant-Jésus.
Un recueil très complet a été publié par Dominique Tronc, de même que sa correspondance avec Madame Guyon.

PDF

Le religieux intérieur de Bernardin de Paris

Un manuel de méditation - à distinguer de l'oraison sans pensées - par un capucin peu connu, Bernadin de Paris : le Religieux intérieur, publié à Paris en 1663.

PDF


mercredi 4 juillet 2012

Le paradis des contemplatifs de Saluthio

Waterhouse, La boule de cristal

Un traité peu connu : le Paradis des contemplatifs de Barthélémy de Saluthio, un franciscain italien, 1609. Ce n'est pas la mystique la plus pure ni la plus puissante, mais c'est un traité souvent agréable à lire, sous la forme d'un dialogue avec l'Ange.

PDF

dimanche 24 juin 2012

Maximes spirituelles de Barré

Le père Nicolas Barré

Maximes spirituelles du Père N. Barré, Paris, 1694. Un mystique peu connu, poète profond. Voir aussi ce site avec ses œuvres complètes.

PDF


mercredi 13 juin 2012

Anatomie de l'âme de C. de Barbanson

Von Amerling, 1834

Anatomie de l'âme et des opérations divines en elle par Constantin de Barbanson, 1685. Un traité exceptionnellement détaillé et rigoureux sur les états et les étapes de la vie intérieure.

PDF 

lundi 4 juin 2012

Les secrets sentiers de l'amour divin par C. de Barbanson



Les secrets sentiers de l'amour divin en quel est cachée la vraie sapience céleste et le royaume de Dieu en nos âmes, par le père capucin Constantin de Barbanson, 1623 et 1644. Un chef-d’œuvre de plus, une description complète de la vie intérieure jusqu'à sa consommation.

PDF


dimanche 27 mai 2012

L'Agneau occis d'Aumont

Un manuel complet de vie mystique : L’Ouverture intérieure du royaume de l'agneau occis dans nos cœurs avec le total assujettissement de l'âme à son divin empire où il sera brièvement traité de la vraie et sainte oraison et récollection intérieure par "un pauvre villageois", alias Jean Aumont, édition de 1660, Paris.


Son abrégé :

dimanche 20 mai 2012

Traité de la paix intérieure de Lombez

La tradition mystique a subit un véritable crépuscule à la fin du XVIIe siècle. Au siècle des Lumières, la mystique devient mysticisme, synonyme d'occultisme. Il y reste cependant quelques figures, comme le jésuite Ambroise de Lombez, auteur de ce Traité de la paix intérieure, suivi du Traité de la joie de l'âme chrétienne (1855, mais on trouvera sur Google d'autre éditions plus anciennes). La tradition mystique doit beaucoup aux jésuites, avec des figures comme Maximilien Sandaeus, auteur d'une Clef pour élucider la théologie mystique et le Père de Caussade.


jeudi 17 mai 2012

La vie et les maximes de Jean de Saint-Samson

La vie et quelques extraits des œuvres du mystique aveugle (comme François Malaval) Jean de Saint-Samson. La vie, les maximes et partie des œuvres du très excellent contemplatif Jean de Saint-Samson, aveugle dès le berceau, et religieux laïc de l'ordre des Carmes déchaussés, 1656.




dimanche 13 mai 2012

La Véritable conversion de B de Canfield

Une hagiographie de Canfield, auteur de la Règle : Véritable et miraculeuse conversion du R. P. Benoit de Canfield, Anglais Capucin, 1662. On y trouve aussi la troisième partie de la Règle.




Règle de perfection de Benoit de Canfield

Un des piliers de la mystique du XVIIe siècle : Benoît de Canfield. Un diamant brut, difficile à lire car il était anglais d'origine. Mais surtout, parce que son expérience est radicale - bien qu'elle s'inscrive dans la tradition mystique chrétienne. Il faut lire et relire en particulier la troisième partie de sa Règle de perfection (c. 1590). Elle a connu bien des éditions différentes, avec ou sans cette troisième partie sulfureuse. En voici quelques unes.
Edition de 1610 :
Edition de 1632 :
Edition de 1682 :

samedi 12 mai 2012

Les Oeuvres du divin Saint Denys

En dehors de la Bible, la tradition mystique chrétienne s'ancre dans l’œuvre d'un auteur si étrange qu'aujourd'hui encore, l’Église en parle très peu : Saint Denys l'aréopagite. Il s'agit de textes du néoplatonicien - païen ! - Proclos adaptées au christianisme par un de ses disciples (?). Par la suite, une légende l'a identifié à Denys l'aréopagite et au Saint Denys du 93. Jusqu'au XVIIe siècle, c'est un auteur lu et relu par tous les mystiques. Il est la référence dont ils se réclament. Il y a de nombreuses traductions et éditions. Voici Les Œuvres du divin Saint Denys, 1629.

PDF




jeudi 10 mai 2012

Méthode claire et facile par un anonyme



Méthode claire et facile pour bien faire oraison Mentale et pour s'exercer en la Présence de Dieu, par un Carme anonyme ? Édition de 1650.

PDF



lundi 7 mai 2012

Le Cabinet mystique de Jean de Saint Samson

 De La Tours, musicien aveugle

Voici la seconde partie d'un traité par le grand Carme aveugle Jean de Saint-Samson. Un style parfois difficile, mais quelle profondeur ! Une seule maxime : "Toujours mourir". Ce traité est Le cabinet mystique, adressé aux directeurs plus illuminés, Rennes, 1655. Il s'agit donc d'un manuel à l'usage des directeurs spirituels afin de les... diriger dans leurs directions.

PDF


vendredi 4 mai 2012

Théologie mystique ou spirituelle de Maes

Un autre manuel de vie intérieure par un récollet. Les récollets sont des Franciscains qui consacrent des périodes à l'oraison de silence, recueillement ("récollection") en la simple présence de Dieu. Il s'agit de la Théologie mystique ou spirituelle de Boniface Maes, publiée à Cologne en 1677 et ici réimprimée à Gand en 1687.

PDF


mardi 1 mai 2012

La théologie mystique de Harphius

La théologie mystique n'est pas un délire venu d'on ne sait où, mais une science - paradoxale - qui s'inscrit dans une tradition. Ce traité de Harphius, La théologie mystique (ici publié en 1617, mais l'auteur est mort en 1477) en est l'un des jalons importants. Il est cité par tous les mystiques jusqu'à Madame Guyon.

PDF


lundi 30 avril 2012

Le Jour mystique de Pierre de Poitier

La mystique est attaquée de toute part au Grand Siècle. Au sein même de l’Église, certains la défendent cependant. L'un des exemples les plus intéressants est Le Jour mystique de Pierre de Poitiers (1671). Il en définit le vocabulaire et précise les différentes sortes d'oraison, depuis les expériences des débutants jusqu'à la consommation de l'union par-delà toute différence. Un texte-clef, composé par un homme à la fois érudit, intelligent et expérimenté, chose rare dans la mystique. La théologie mystique est ici distinguée de la théologie scolastique, purement intellectuelle. Cette distinction n'est pas une invention de P. de P., mais une tradition qui remonte au moins au Pseudo-Denys, reprise et méditée dans des centaines d'ouvrages. Pourtant Wikipédia ignore totalement cet aspect du christianisme, alors même que l'on y mentionne le "Metal Chrétien" ! Cette absence reflète malheureusement l'oubli de la mystique dont souffre la culture chrétienne. Quoi qu'il en soit, voici le tome deux de cette œuvre magnifique, seul disponible ; mais une édition complète sur papier devrait bientôt être publiée :

PDF


mardi 24 avril 2012

Les motifs et la pratique de l'amour de Dieu par H de Sainte Marie

Le pur amour a suscité - et continue de susciter - maintes polémiques. Depuis toujours la mystique attire les haines de ceux qui s'identifient seulement aux institutions, aux dogmes et aux pratiques psychologiques. En voici un exemple : Les motifs et la pratique de l'amour de Dieu avec la réfutation des maximes fausses et pernicieuses des nouveaux mystiques sur le pur amour, par Honoré de Sainte Marie, 1714, soit un an avant la mort de Madame Guyon. Selon l'auteur, la seule oraison est mentale. On pourra rapprocher cette querelle d'une grande profondeur à celle qui oppose les Bouddhistes en Inde, En Chine et au Tibet. D'un côté les partisans de l’entraînement mental (Kadam, Guéloug, etc.); de l'autre les adeptes du laisser-faire (zen, dzogchen, etc.). PDF

L'amour souffrant par le père Yves

Une méditation sur la Passion par un Capucin. Pas mystique, mais utile pour apprécier les manuels sur l'oraison de simple présence qui abondent à cette époque : L'amour souffrant par le père Ives de Paris, 1643. PDF

Réflexions sur l'oraison mentale

Les ouvrages retenus ici concernent l'oraison sans pensée. Mais il y a, à côté d'elle, l'oraison mentale. Cette sorte d'exercice est l'objet de nombreux traités au XVIIème siècle. Afin de mesurer ce qui distingue les deux sortes d'oraison, voici un exemple d'enseignement sur l'oraison mentale, ou méditation : Réflexions sur l'oraison mentale par un prêtre de Paris, 1680.

PDF


lundi 23 avril 2012

La pratique de la vraie théologie mystique, Malaval, Bernières et Sainte Thérèse

Une belle compilation de textes dans la tradition du pur amour : La pratique de la vraie théologie mystique contenue dans quelques traités abrégés ou retouchés, 1709. Y figurent, sur plus de 700 pages, Thérèse d'Avila, Jean de Bernières et François Malaval, ce pieux laïc aimé de ses frères et sœurs, docteur de la Sorbonne et aveugle (!) de Marseille. La Cannebière est riche d'une très ancienne tradition mystique, depuis les Phocéens (inspirés par Parménide, sur quoi on lira Dans les antres de la sagesse aux Belles-Lettres, par un disciple d'Irina Tweedie) jusqu'à Malaval en passant par Jean Cassien. Le livre comprend à la fin une très utile "table des matières" au sens littéral du terme, c'est-à-dire une sorte d'index des thèmes et des expressions mystiques.

PDF

dimanche 22 avril 2012

La Vraie perfection de cette vie, J-F de Reims

Un traité d'oraison de silence intérieur par un Capucin, Jean-François de Reims : La vraie perfection de cette vie dans l'exercice de la présence de Dieu, 1646. Notez le "dans", là pour l'on s'attendrait à un "par". Il n'y a pas ici d'exercice au sens d'un entraînement sportif, mais seulement une familiarisation avec la Présence.


La Pratique de l'oraison de foi de Michel la Ronde

Un traité simple sur l'oraison "de simple vue", de silence intérieur, purement mystique, par un certain Père michel la Ronde, Pratique de l'oraison de foi ou de la contemplation divine par une simple vue intellectuelle, 1684.
La Confiance en Dieu, L. Bartolini, 1835

Conférences mystiques d'Epiphane Louis

Les Conférences mystiques sur le recueillement de l'âme pour arriver à la contemplation du simple regard de Dieu par les lumières de la Foi par Épiphane Louis, 1684.
Un enseignement typique sur la contemplation sans pensées à l'époque où cette tradition en vient à être perçue comme une hérésie (le quiétisme) par certains Princes de l’Église.

Désordre humain, ordre divin

Ce qui paraît désordre serait-il partie d'un ordre supérieur ? Semblance de défaite est-elle victoire dans une vue plus vaste ? ...